RESEARCH CENTER IN ARCHEOLOGY, ARCHEOSCIENCES, HISTORY

THE CReAAH IN SHORT

The Research team “UMR 6566 CReAAH” (Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire), created in 1991 is an interdisciplinary structure, at the crossroads of humanities, social sciences, environmental sciences, physics and chemistry.

The scientific field of the CReAAH is built around the study of the evolution of human societies over the very long term, from prehistoric times to modern times.

The geographical area of intervention of CReAAH is very wide. In France, the Atlantic facade is privileged, without exclusiveness. In terms of international cooperation, important research programs are being developed in Europe, North and South America, the Near East, Asia and Africa

 
CNRS
Logo-INRAP
UDN
lmu
 

 
UDR2
CULT
UR1
creaahs
Le CReAAH est actuellement réparti sur 4 sites

ORGANISATION

Under the supervision of the CNRS, the Universities of Rennes 1, Rennes 2, Nantes and Le Mans, the Ministry of Culture, with INRAP for partner institution, the CReAAH is characterized by its structuring and unifying position in a large north-west quarter of France, bringing together archaeologists, historians, specialists in archaeometry and palaeoenvironmentalists.

 
87457

THE SCIENTIFIC PROJECT

The scientific project for the period 2017-2021 is built on the basis of a triple systemic / spatial / temporal entry, and is based on 6 research teams and a platform, the scientific objectives being served by specialized methodological research (palaeoenvironment, chronometry, lithic technology and ceramics , thermal energy, archaeometallurgy, archaeozoology, bioarchaeology and geomatics).

 
5587
 

HISTORIQUE

L’UMR 6566 CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire »,répondant à une forte logique en termes de recherche et de formation, est l’aboutissement d’une longue histoire.
A l’origine, intervient la création, dans l’immédiat après-guerre, du Laboratoire d’Anthropologie de l’Université de Rennes, ensuite celle de l’Equipe de Recherche n°27 du CNRS à la fin des années 60, puis sa transformation en Unité propre de Recherche (UPR 403 du CNRS) en 1988. Née de l’association des laboratoires d’Anthropologie et d’Archéométrie (physique) de l’Université de Rennes 1 et du laboratoire d’Archéologie-Histoire de l’Université de Rennes 2, c’est en 1991, que l’unité propre se transforme en l’Unité Mixte de Recherche (UMR 153 puis 6566 C2A « Civilisations atlantiques et Archéosciences ») en intégrant des personnels du CNRS, des Universités de Rennes 1 et Rennes 2 , du Ministère de la Culture, puis de l’Université de Nantes et plus récemment de l’INRAP et de l’Université du Maine.


En 2008, le C2A est rebaptisé CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire » afin de spécifier le tournant marqué par l’entrée de nombreux collègues historiens des universités de Rennes 2 (en 2008) puis du Mans (en 2010) dont les territoires de recherche ne se limitent pas aux régions atlantiques. Attractive, l'unité attire de plus en plus de membres travaillant dans le champ de l'archéologie préventive.

L’unité constitue plus que jamais un réseau de recherche et de formation multi-institutionnel et interrégional unique dans l’Ouest de la France