Présentation

L'Unité Mixte de Recherche (UMR) 6566 CReAAH "Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire" créée en 1991 est une unité largement interdisciplinaire, à la croisée des sciences humaines et sociales, des sciences de l'environnement et des sciences physiques et chimiques

Unité structurante et fédératrice des recherches en archéologie (de la Préhistoire aux temps modernes) et archéosciences pour le très Grand Ouest de la France (Ouest et Centre- Ouest), le CReAAH connait une large ouverture à l'international.

Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire

LE CReAAH EN BREF

L’Unité Mixte de Recherche (UMR) 6566 CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire » créée en 1991 est une unité largement interdisciplinaire, à la croisée des sciences humaines et sociales, des sciences de l’environnement et des sciences physiques et chimiques.

Le champ scientifique du CReAAH est construit autour de l’étude de l’évolution des sociétés humaines sur le très long terme, depuis la Préhistoire ancienne jusqu’à l’époque Moderne.

L’aire géographique d’intervention du CReAAH est très large. En France, la façade atlantique est privilégiée, sans exclusive. En termes de coopération internationale, d’importants programmes de recherche se développent en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, au Proche-Orient, en Asie et en Afrique.

CNRS
UR1-gris
UDR2
UDN
lmu
CULT
Logo-INRAP
Le CReAAH est actuellement réparti sur 4 sites

ORGANISATION

Sous tutelle du CNRS, des Universités de Rennes 1, Rennes 2, Nantes et le Mans, du Ministère de la Culture, avec l'INRAP pour établissement partenaire, le CReAAH se caractérise par sa position structurante et fédératrice dans un large quart nord-ouest de la France, réunissant archéologues, historiens, archéomètres et paléoenvironnementalistes.

 
logo + orga

PROJET SCIENTIFIQUE

Le projet scientifique 2017-2021 est construit sur la base d'une triple entrée systémique/spatiale/temporelle, et repose sur 6 équipes et une plateforme, les objectifs scientifiques étant servis par des recherches méthodologiques spécialisées (paléoenvironnement, chronométrie, technologie lithique et céramique, énergie thermique, archéométallurgie, archéozoologie, bioarchéologie et géomatique).

 
organigramme web mars 2018
 

HISTORIQUE

L’UMR 6566 CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire »,répondant à une forte logique en termes de recherche et de formation, est l’aboutissement d’une longue histoire.
A l’origine, intervient la création, dans l’immédiat après-guerre, du Laboratoire d’Anthropologie de l’Université de Rennes, ensuite celle de l’Equipe de Recherche n°27 du CNRS à la fin des années 60, puis sa transformation en Unité propre de Recherche (UPR 403 du CNRS) en 1988. Née de l’association des laboratoires d’Anthropologie et d’Archéométrie (physique) de l’Université de Rennes 1 et du laboratoire d’Archéologie-Histoire de l’Université de Rennes 2, c’est en 1991, que l’unité propre se transforme en l’Unité Mixte de Recherche (UMR 153 puis 6566 C2A « Civilisations atlantiques et Archéosciences ») en intégrant des personnels du CNRS, des Universités de Rennes 1 et Rennes 2 , du Ministère de la Culture, puis de l’Université de Nantes et plus récemment de l’INRAP et de l’Université du Maine.

En 2008, le C2A est rebaptisé CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire » afin de spécifier le tournant marqué par l’entrée de nombreux collègues historiens des universités de Rennes 2 (en 2008) puis du Mans (en 2010) dont les territoires de recherche ne se limitent pas aux régions atlantiques. Attractive, l'unité attire de plus en plus de membres travaillant dans le champ de l'archéologie préventive.

L’unité constitue plus que jamais un réseau de recherche et de formation multi-institutionnel et interrégional unique dans l’Ouest de la France