ARCILE Pierre-Yves

ARCILE Pierre-Yves

 

 

Membre non permanent

Contact : pierreyves@studiosanstitre.eu

Sujet de thèse : De l’invention de nouvelles régions ontologiques entre l’art et l’architecture

Dans les arts du XXe siècle, certaines tentatives sont issues de la volonté de rapprocher plusieurs disciplines complémentaires pour décloisonner des pratiques parfois étanches les unes aux autres : certains artistes et architectes considèrent comme essentiel de concevoir les pratiques sensibles dans l’indifférence du classement des arts et que leurs œuvres voyagent d’un art à l’autre.

Quelles forces poussent les plasticiens et les architectes à l’invention de nouvelles régions sensibles et pourquoi faire se correspondre des couches de signification différentes et faire converser, au cœur de leurs œuvres, des compositions propres à chaque art ? Par correspondance, il est possible d’envisager l’art contemporain influence l’architecture contemporaine (que ce soit dans sa conception, dans sa forme ou dans sa perception). Mais serait-il envisageable, par corrélation, de considérer l’art contemporain se fabriquant dans l’architecture contemporaine ou qu’une partie de l’art contemporain constitue une petite partie de l’architecture contemporaine ?

Cette étude s’attache à rendre lisible ces réciprocités, à faire émerger les modifications de l’ordre propre des régions et à établir une cartographie des territoires d’invention de nouvelles régions ontologiques entre l’art et l’architecture de notre temps.

Direction : Hélène Rousteau-Chambon

Mots clefs : Art, Architecture, Correspondance, Invention, Disciplines

 

 

 

 

gdpr-image
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de protection des données.