MAGUET Enora

MAGUET Enora

Membre non permanent

Contact : enora.maguet@univ-rennes1.fr

Sujet de thèse :

Restituer le contexte environnemental des sites archéologiques grâce à la modélisation 3D des paysages : une nouvelle approche de l’archéobotanique.

L’objectif de la thèse est de mettre au point une méthode de modélisation 3D, à différentes échelles spatiales et temporelles, de la végétation environnante des sites archéologiques. On dispose pour cela d’un vaste corpus de données archéobotaniques portant sur le Massif armoricain et le Bassin parisien, deux zones bien distinctes d’un point de vue environnemental et historique, et couvrant une période de 15 000 ans (depuis le Tardiglaciaire jusqu’à l’actuel). Le projet s’appuie également sur l’existence d’une BDD dédiée (palynologique et anthracologique) et géoréférencée, ainsi que sur différents modèles (mathématiques, statistiques, environnementaux, …) d’estimation de la composition de la végétation à partir de ces données. L’intégration de ces divers éléments avec les méthodes de modélisation 3D constitue une démarche novatrice et prometteuse, qui devrait permettre d’une part l’exploration d’hypothèses relatives à l’évolution des environnements et des interactions Homme/milieu, et d’autre part la diffusion, au sein de la communauté scientifique mais aussi du grand public, des connaissances relatives à l’histoire des paysages et de leur relation avec l’espèce humaine

 

Direction : Marie-Yvane Daire et Chantal Leroyer (tutorat : Jean-Baptiste Barreau)

Statut de la thèse : en cours, débutée en juillet 2020

Mots clefs : Paléoenvironnement, archéobotanique, bases de données, modélisation 3D, archéologie

Lien vers la page perso :

 

 

 

gdpr-image
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de protection des données.