LEGROS Morgane

LEGROS Morgane

 

Membre non permanent

Contact :

Sujet de thèse :

Cette thèse porte sur l’évolution du peuplement des « Bas » (zone littorale) de La Réunion, entre la fin du XVIIe siècle et la fin du XIXe siècle. Cette période bicentenaire correspond à la colonisation de l’île, puis à l’établissement de la société insulaire coloniale. Cette étude croise les sources archivistiques et bibliographiques, ainsi que l’archéologie de terrain, à travers les données issues de  prospections pédestres, et d’opérations programmées et préventives.

Les deux axes majeurs de cette recherche sont l’aménagement du territoire, à la lumière des vestiges mis au jour, et le mobilier archéologique, qui renseigne sur les échanges commerciaux entre l’île et le monde, au cours de cette période. Les différents thèmes abordés permettent de retracer l’évolution d’une société, à travers un prisme relativement récent à La Réunion, celui de l’archéologie.

 

Direction : Annie ANTOINE et Catherine LOSIER

Statut de la thèse : en cours depuis le septembre 2014

Mots clefs :

-Archéologie coloniale

-Île de La Réunion

-Époque Moderne

-Période coloniale

-Mobilier archéologique

 

 

gdpr-image
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de protection des données.